Chantal ROUAUD - Folie d'Savon

MÉTIER

Chantal ROUAUD crée et conçoit artisanalement des savons selon le procédé de saponification à froid. Elle fabrique aussi les porte-savons pour accompagner ses créations.

« J’aime avant tout imaginer un design » explique l’artisane. Je crée des modèles de savons en fabricant mes moules en silicone. Les journées de Chantal sont organisées : le matin est consacré à la fabrication puis le reste du temps est prévu pour l’étiquetage, le packaging, la création et la communication.

Dans son atelier dédié au savon, on retrouve : herbes, poudres, pigments, huiles essentielles, fragrances, argiles… et toutes ces bases d’huiles et de beurres comme l’olive, le coco, le beurre de cacao, le ricin, l’argan, le tournesol, le colza…

PARCOURS

A l’origine, Chantal cherche un moyen d’arrêter les produits industriels gorgés de produits agressifs pour sa peau très sèche et fragile. Manuelle depuis sa petite enfance, elle a toujours appris à faire des choses toute seule que ce soit en peinture, bricolage, couture … « La création de savons regroupe une grande partie des choses qui m’animent : le calcul, la création, la fabrication, les textures, les couleurs, le packaging, la photo, la communication… je peux utiliser toutes mes compétences dans ce métier » explique-t-elle.

Comptable de métier, elle complète son savoir « SAP » avec une formation professionnelle en France chez ses savonniers de référence puis se perfectionne sur la réglementation cosmétique.

INSPIRATIONS ET CRÉATIONS

Chantal cible ses créations sur le visuel, « je cherche sans cesse et sans limites de nouvelles formes et reliefs » explique-t-elle. Dans une harmonie des couleurs, du détail, elle réalise des savons comme « des petits gâteaux individuels ».

Elles s’inspire beaucoup de ses voyages pour avoir de nouvelles idées comme le dernier en date en Italie où les napperons de Burano lui ont inspiré une création. « Je suis sans cesse à la recherche de choses que je pourrai mouler, je recherche des thèmes et mon esprit fait le reste… » confie la créatrice.